Société d'aide juridique

1920

Lancement de notre première branche pénale

La Société d'aide juridique a ouvert sa première véritable branche pénale, fusionnée avec le Comité des défenseurs volontaires et nommé une femme, Margaret May Burnett, à la tête de l'opération. Mme Burnett a été décrite par la presse comme une femme non conventionnelle avec un zèle pour défendre les New-Yorkais à faible revenu.

Une demande de soutien financier
Une demande de soutien financier 1919