Société d'aide juridique
hamburger

Événements

La lutte pour les trans+ vit dans nos prisons et prisons

Dans le cadre de Semaine de sensibilisation aux trans, La Société d'aide juridique Unité des lois et politiques LGBTQ+ sera l'hôte un événement virtuel on novembre 16th sensibiliser à l'inhumain et à la mortentraitement de la communauté trans+ dans le système de droit pénal et encourageons tous les défenseurs à se joindre à notre combat.

Tuesday, Novembre 16th, 2021 | 1H00 | Discussion de 30 minutes suivie d'un Q & A

Alors que la crise actuelle des Rikers a attiré l'attention du public sur l'état général des prisons de la ville, la lutte de la communauté trans+ au sein de notre prison municipale et de notre système pénitentiaire d'État reste largement cachée. Le mois dernier, le gouverneur de New York a annoncé que les personnes transgenres incarcérées seraient transférées de Rikers vers des prisons d'État qui ont des protections largement inadéquates pour les personnes trans+, entraînant des abus et des discriminations au quotidien.

Inscrivez-vous aujourd'hui à réservez votre place. Espace limité. Détails du zoom envoyés lors de l'inscription.

Notre discussion

Rejoignez eexperts de l'unité de droit et de politique LGBTQ+ de la Legal Aid Society, du projet sur les droits des prisonniers et du programme de réintégration des Rikers pour une conversation modérée avec Judy Yu, un défenseur LGBTQ + et agent principal de programme du programme d'orientation sexuelle et d'identification et d'expression de genre (SOGIE) de Wellspring, couvrir:

  • Pourquoi les personnes trans+ sont-elles particulièrement à risque d'être engagées dans le système de droit pénal ?
  • À quels problèmes et menaces la communauté TGNCNBI est-elle confrontée lorsqu'elle est incarcérée ?
  • Pourquoi New York, un État qui se targue d'être aux côtés de la communauté LGBTQ+, échoue-t-il à la communauté trans+ ? De quelles protections juridiques les personnes trans+ peuvent-elles tirer parti ? Quels changements sont nécessaires ?
  • Comment les programmes de réinsertion peuvent-ils soutenir la communauté trans+

Regarder le webinaire complet

Rencontrez votre modérateur et vos panélistes

Judy Yu, agente principale de programme, SOGIE, Wellspring Philanthropic Fund

Judy Yu (elle / elle / elle) est agente de programme principale du programme Orientation sexuelle et identité et expression de genre (SOGIE) du Wellspring Philanthropic Fund. Elle a plus de 20 ans d'expérience dans la création d'un monde plus juste et plus humain en soutenant le leadership des jeunes LGBTQ et des adultes de couleur. Judy a dirigé et supervisé une variété de programmes innovants de défense de la justice pour les jeunes, de leadership des jeunes et d'arts au service des communautés LGBTQ et BIPOC. Auparavant, Judy a été directrice du Juvenile Justice Project à la Correctional Association of New York (CA), où elle a supervisé et géré les efforts de réforme de la justice pour les jeunes de la CA à New York, y compris ses campagnes législatives, l'organisation et l'engagement communautaires, et la jeunesse programmes de développement du leadership. Elle a également été directrice des programmes à l'APEX, une organisation de jeunesse asiatique américaine à New York, et directrice associée du programme jeunesse au NYC LGBT Community Center, où elle a géré les programmes d'éducation à la santé, d'arts et de formation. Entre autres affiliations, Judy était membre du comité consultatif du projet d'équité, une initiative visant à garantir que les jeunes LGBTQ devant les tribunaux de délinquance juvénile soient traités avec dignité, respect et équité. Elle a également siégé au groupe de travail sur le climat scolaire de l'équipe de direction du maire de New York sur le climat et la discipline scolaires, un groupe de travail chargé d'élaborer des recommandations politiques pour améliorer le bien-être et la sécurité des élèves et réduire les réponses disciplinaires sévères et les arrestations. Judy siège actuellement au conseil d'administration de Funders for LGBTQ Issues.


Erin Beth Harrist - Avocat superviseur, Unité des lois et politiques LGBTQ+

Erin Beth Harrist (elle/ils) est l'avocate responsable de l'unité de droit et de politique LGBTQ+ de la Legal Aid Society, où elle dirige les litiges stratégiques et les efforts politiques pour faire avancer la libération LGBTQ+. Elle forme et éduque également plus de 2,000 2007 membres du personnel de la Legal Aid's Society sur le soutien et l'affirmation des clients LGBTQ+. Avant de rejoindre l'aide juridique, Mme Harrist était avocate principale à l'Union des libertés civiles de New York, où elle a plaidé des affaires de droits civils impliquant les droits des travailleurs agricoles à s'organiser, l'utilisation par la police d'étranglements et de tasers contre les jeunes et les droits des personnes du TGNCNB. lorsqu'ils interagissent avec le système de droit pénal, entre autres. Elle est diplômée de la Columbia Law School en XNUMX.


Jasmina Chuck – Parajuriste II, Unité des lois et politiques LGBTQ+

Jasmina Chuck (She/They/Jas) se consacre à amplifier les expériences et les voix des communautés marginalisées et opprimées et à faire progresser l'équité raciale et LGBTQ+. Elle fait partie de l'unité du droit et des politiques LGBTQ+ de la Legal Aid Society depuis plus de neuf ans, période au cours de laquelle elle a travaillé à renforcer l'humilité culturelle de la Société afin de mieux servir les clients. Jasmina a développé, réorganisé et fourni plus de 100 formations aux avocats, travailleurs sociaux, enquêteurs, gestionnaires, directeurs et organisations externes. Ses formations se concentrent sur l'humilité culturelle, l'affirmation de la communication et du langage, la compréhension de l'intersectionnalité et de l'oppression composée, et la sensibilisation à la façon dont la transphobie, l'homophobie et le racisme affectent les communautés. Elle soutient également les clients qui ont besoin de ressources et de services d'affirmation tels que les prestations publiques et les services de réinsertion. L'examen et l'amélioration des politiques et pratiques organisationnelles internes constituent une partie essentielle de son expertise et de son engagement envers l'équité et la justice sociale. Elle a récemment obtenu sa maîtrise en travail social du Hunter College et est ravie de répandre la joie de l'activisme intersectionnel à travers l'éducation et l'art.


Mik Kinkead - Avocat du personnel, Projet de réintégration de Rikers Island

Mik Kinkead (il / lui) est un homme transgenre blanc qui a travaillé comme avocat au Prisoners 'Legal Services de New York et comme directeur de la justice des prisonniers au Sylvia Rivera Law Project (SRLP). Il travaille actuellement comme avocat du personnel du projet de réintégration civile de Rikers Island à la Legal Aid Society. À ce titre, Mik fournit des services juridiques civils pour réduire les conséquences collatérales de la détention et de l'incarcération sur toutes les personnes dans les prisons de New York, mais avec un accent particulier sur les personnes trans, non binaires, non conformes au genre et intersexuées. Depuis 2015, il a donné un cours hebdomadaire sur la connaissance de vos droits aux personnes de TGNCNBI dans les prisons de New York et a enseigné aux CLE à travers les États-Unis comment travailler avec des personnes de TGNCNBI en tant que collègues et dans des contextes carcéraux et carcéraux. Mik est auteur ou co-auteur de sept publications sur les personnes du TGNCNBI et leurs droits en milieu carcéral. Mik siège au groupe de travail nommé par la ville sur les questions TGNCNBI dans les prisons de New York et est membre de la New York City Jails Action Coalition et de la New York Campaign for Alternatives to Isolated Confinement.


Sophie Gebreselassie – avocate du personnel, Projet sur les droits des prisonniers

Sophie Gebreselassie (elle) est avocate au sein du Legal Aid Society Prisoners' Rights Project. Utilisant le plaidoyer direct, la réforme des politiques et les litiges stratégiques, Sophie travaille à protéger et à faire progresser les droits constitutionnels et autres des personnes incarcérées à New York. Son travail se concentre principalement sur les conditions affectant les personnes incarcérées dans les prisons de l'État de New York. Sophie a une formation en réforme de la justice pénale et en droits humains internationaux, travaillant plus récemment pour contester les régimes de peine de mort dans les Caraïbes, en Afrique et en Asie.