Société d'aide juridique
hamburger

Justice pour les jeunes de New York

La Legal Aid Society demande aux législateurs de donner la priorité à la législation qui rendra l'État de New York plus juste pour les enfants et les jeunes. Les politiques actuelles de New York ne tiennent pas compte des recherches bien établies sur les besoins et les capacités de développement des enfants et des jeunes. Ces projets de loi garantissent que les lois de l'État de New York protègent de manière appropriée et juste les intérêts de ses plus jeunes et des plus vulnérables.

#Right2RemainSilent

Cette législation garantirait que tous les jeunes de moins de 18 ans bénéficient d'une consultation avec un avocat avant de pouvoir accepter de renoncer à leur droit de garder le silence et d'être soumis à un interrogatoire en détention par les forces de l'ordre. Les spécialistes des sciences sociales, les psychologues pour enfants et d'autres professionnels s'accordent à dire que les adolescents ne sont pas en mesure de peser adéquatement l'impact à long terme de leurs décisions, en particulier dans un milieu carcéral. Les enfants sont également plus susceptibles de faire de faux aveux que les adultes. Ce projet de loi garantit que le droit constitutionnel de garder le silence est une protection significative pour tous les enfants, pas seulement ceux qui ont le privilège d'engager un avocat privé.

Loi sur les soins aux mineurs

Ce projet de loi garantirait que tous les dossiers liés aux arrestations de mineurs et aux affaires des tribunaux de la famille restent confidentiels et automatiquement supprimés à l'âge de 21 ans. Il prévoirait également la suppression immédiate des dossiers relatifs aux affaires tranchées en faveur de l'accusé et élargirait l'admissibilité à la suppression discrétionnaire pour les jeunes. de moins de 21 ans. Enfin, cela clarifierait la manière dont les dossiers des mineurs sont traités par les forces de l'ordre. Actuellement, les dossiers liés aux arrestations de mineurs suivent les jeunes jusqu'à l'âge adulte, ce qui les empêche de trouver un emploi rémunéré, de s'enrôler dans l'armée, de s'inscrire à l'université, d'obtenir une licence professionnelle ou d'acquérir la citoyenneté.

La Loi sur la justice et les opportunités pour les jeunes

Ce projet de loi élargirait les solutions de rechange à l'incarcération et à la mise sous scellés des dossiers pour les jeunes adultes. La loi de New York doit refléter la science selon laquelle le développement du cerveau des adolescents n'est pas complet avant le milieu de la vingtaine. Les jeunes adultes devraient être traités d'une manière qui tient compte de leur sentiment croissant de culpabilité criminelle et de leur potentiel de réadaptation. Ce projet de loi renforcerait et élargirait les protections existantes de la loi sur les jeunes contrevenants, permettant aux adultes émergents, âgés de 19 à 25 ans, d'assumer la responsabilité de la perpétration d'un crime tout en favorisant leur capacité à entrer sur le marché du travail, à trouver un logement stable et à poursuivre des études sans le la stigmatisation d'un casier judiciaire ou, dans de nombreux cas, le traumatisme permanent d'une longue peine de prison.

Garantir la justice pour les jeunes New-Yorkais

Dites à votre législateur d'État d'adopter ces textes législatifs essentiels.

Trouvez votre représentant